Qu'avons-nous appris des 100 premiers jours du COVID?

Rejoindre l'hôte de CUI Mary W. Rowe pour notre série continue de conversations franches - Qu'avons-nous appris des 100 premiers jours de COVID? - sont Kate Graham, directrice de la recherche de CUI; Allison Ashcroft, chef régional CUI, Victoria; Michael Redhead Champagne, chef régional CUI, Winnipeg; Catherine Craig-St-Louis, chef régional CUI, Gatineau; Robert Plitt, chef régional CUI, Calgary; et Kourosh Rad, chef régional CUI, Halifax.

 

5 Clé
Plats à emporter

Un résumé des idées, des thèmes et des citations les plus convaincants de cette conversation franche

Diversifier nos données

Bien que tout le monde n'ait pas contracté la maladie, tout le monde a ressenti les effets du COVID-19. Allison Ashcroft a soulevé la question des types de données que nous recueillons et examinons tous les impacts de la pandémie sur les résidents de la ville. Elle a utilisé la Colombie-Britannique (C.-B.) comme exemple de cela, où plus de 400 personnes sont décédées des suites de surdoses de médicaments directement liées aux restrictions d'approvisionnement dues à la pandémie.

Changer nos mesures

Michael Redhead Champagne a suggéré que nous ne pouvons plus continuer à mesurer uniquement les problèmes auxquels nous sommes confrontés, mais que nous devons également rechercher activement des solutions. Il a mis les gens au défi de regarder les choses qui fonctionnent pendant la pandémie et d'apprendre à tirer parti des succès que nous avons obtenus. Michael a également évoqué la façon dont les gouvernements ont révélé leur capacité de soutenir les personnes dans le besoin pendant la pandémie et comment ils doivent utiliser cet élan pour trouver des solutions systémiques à d'autres problèmes auxquels les Canadiens sont confrontés au-delà de la pandémie.

Solidarité et résilience 

Les quartiers ont fait preuve d'une empathie et d'une solidarité incroyables face au COVID-19. Catherine Craig-St-Louis a utilisé les refuges pour femmes comme exemples d'organismes communautaires offrant plus de services aux résidents et dirigeant la réponse au COVID-19. L'agilité des organisations sur le terrain a été une source d'inspiration pendant cette période.

La capacité des institutions civiques 

Les institutions civiques et la capacité qu'elles peuvent exploiter pour répondre à des défis urbains comme le COVID-19 sont là où Robert Plitt a concentré ses pensées et ses réflexions. L'Université de Calgary, par exemple, a fabriqué des équipements de protection individuelle et a réorienté une grande partie de ses efforts de recherche pour aider à répondre à la pandémie.

Autonomiser les communautés marginalisées

Il est important d'impliquer et de responsabiliser les groupes marginalisés dans nos conversations. Kourosh Rad a évoqué le fait que le racisme systémique est toujours très vivant dans nos communautés. Être vocal au cours des 100 prochains jours et ne pas se contenter de «revenir» à une vieille normale sera crucial dans les semaines et les mois à venir.