Comment les villes peuvent-elles faire progresser les priorités en matière de changement climatique dans la reprise du COVID?

En partenariat avec WSP Canada. Avec Deborah Harford, directrice exécutive, Équipe d'adaptation au changement climatique à l'Université Simon Fraser; Mel de Jager, conseiller principal, Changement climatique et résilience, WSP Canada; Shoshanna Saxe, professeure adjointe, Département de génie civil et minéral, Université de Toronto; et Chandra Sharma, CAO, Office de protection de la nature de la péninsule du Niagara

5 Clé
Plats à emporter

Un résumé des idées, des thèmes et des citations les plus convaincants de cette conversation franche

1. Plus de «régression vers la moyenne»

Nous ne pouvons pas revenir à notre mode de fonctionnement. La résilience ne doit pas signifier «rebondir» mais «rebondir». Nous devons utiliser la fenêtre politique créée par COVID et mettre en œuvre des plans justes et durables. Nous devons investir dans des projets qui ont de multiples co-avantages. Ce n’est pas le moment de revenir au statu quo.

2. Simple> Sexy

Alors que nous commençons à voir les villes passer à une nouvelle phase de reprise, il y a un nuage de spéculation sur la façon dont les investissements de relance seront dépensés. Notre panel a discuté des avantages de projets d'infrastructure locale plus petits et plus rapides.

3. Effets sexospécifiques des investissements de relance

L'infrastructure est une industrie dominée par les hommes. Investir dans de grands projets d'infrastructure remettra les gens au travail, mais les emplois créés ne profiteront pas à tout le monde de la même manière. Nous avons besoin d'investissements de rétablissement qui profitent à tous.

4. La saison pilote est arrivée au Canada

Les gouvernements municipaux doivent montrer leur leadership en adoptant des idées novatrices et audacieuses. Les villes canadiennes expérimentent des solutions pilotes non permanentes. Mais les villes devraient éviter les réactions «instinctives», telles que la construction vers les banlieues pour éviter la densité de population, et devraient plutôt tester, évaluer et s'adapter si nécessaire au fur et à mesure que nous traversons et sortons de la crise.

5. Comment payons-nous le changement?

Le panel a discuté de la manière dont les gouvernements peuvent mobiliser les capitaux nécessaires pour mettre en œuvre des projets verts dignes d'une pelle. Nous devons trouver de nouvelles façons de payer non seulement pour les infrastructures vertes et plus d'espaces verts, mais aussi pour des logements abordables et des programmes sociaux pour les populations vulnérables.

Lecture supplémentaire
& Ressources